CENT SOLEILS | D'AUTRES IMAGES DE CINEMA

Stage cinéma (12 à 15 ans) du 16 au 20 juillet 2018

Pour les cinéastes en herbe (12-15 ans), Cent Soleils organise une initiation à la réalisation de film !
> 5 jours pour écrire tourner et monter un court métrage par petits groupes et accompagnés par un réalisateur professionnel, Mohamed Ouzine (Samir dans la poussière, Prix de l’œuvre audiovisuelle et Étoile de la SCAM 2017).
Du 16 au 20 juillet 2018
8 participants maximum (réservation obligatoire)

Horaires : du lundi au vendredi : 9h00-12h00 14h00-17h00
Lieu: Le 108, 108 rue de Bourgogne à Orléans
Tarif: 140 € (+ 10 € d’adhésion à l’association, obligatoire pour l’assurance)
Le repas peut être pris sur place le midi, apporter son pique-nique.

Contact : stephaniedachary@centsoleils.org

SEULS LES PIRATES en compétition française au FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM de MARSEILLE

Nous sommes fiers et heureux de vous annoncer que Seuls les pirates de Gaël Lépingle a été sélectionné pour concourir en compétition française au Festival International de Cinéma de Marseille (FID), pour sa 29e édition. Le festival aura lieu du 10 au 16 juillet 2018. Deux projections publiques du film auront lieu le vendredi 13 juillet à 16h15 et le dimanche 15 juillet à 15h.
« Intempestif, audacieux, pertinent, insoumis, aussi surprenant que notre monde sait l’être, voilà le genre de cinéma que le FID se réjouit de défendre. »
Bravo à Gaël et toute l’équipe du film, merci encore à celles et ceux qui ont participé et soutenu le projet, et bonne chance à Seuls les pirates dans cette compétition nationale !
L’équipe de Cent Soleils
https://fidmarseille.org/ 2018 © Cent Soleils / Perspective Films

SUR LES ONDES : Mai 68 dans le cinéma documentaire

Romaric Jouan et son équipe de cinéphiles un peu fous de GRAFFITI CINÉMA (RCF 45) ont invité Cent Soleils pour une émission spécial Mai 68 dans le cinéma documentaire.
Au menu : Chris. Marker, les groupes Medvedkine, une ouvrière des usines Wonder, une chanson de Colette Magny et plein d’autres choses…

émission du 29/05/2018

https://rcf.fr/culture/cinema/mai-68-dans-le-cinema-documentaire

SOIRÉE CINÉ-CONCERT VENDREDI 08/06/18

A PARTIR DE 19h au 108 !

en partenariat avec DÉFI

1#  LE BEFORE DE DÉFI

19h / 21h

=> Concert / programmation en cours …

2# TOUKI-BOUKI

De Djibril Diop Mambety

22h /   ∼ 23h30 :

Sénégal | 1973 | 110 minutes | 16 mm | couleur

Il y a du Pierrot le fou dans ce film du Sénégalais Djibril Diop Mambety du rouge sang du bleu mer. De l’allégresse, du rythme… et une moto à cornes, celle du héros, Mory, qui voit son troupeau décimé à l’abattoir. Avec sa Triumph Bonneville ainsi décorée, il parcourt Dakar et sa région. La rage au cœur. Les yeux fixés sur « L’Ancerville », paque- bot blanc en partance pour la France et sur Anta, sa bien-aimée. Tous les deux rêvent de Dakar-Paris, aventures autrement plus folles que le Paris-Dakar. Mais ce n’est pas dans le sable qu’ils s’enliseront mais dans leurs rêves.

3# DJ-SET

23h30

La Classe Internationale (groove planétaire)

Restauration et buvette sur place.

ENTRÉE par la Rue des Ormes Saint-Victor

GOLDEN GLOVES + ENTRE TU & VOUS – 17/05/18

GLODEN GLOVES de Gilles Groulx

Canada|1961|27 minutes| 16mm|noir et blanc

Plus qu’un film sur la boxe, ce court métrage de Gilles Groulx est une peinture d’un milieu social. Un milieu où Noirs, Blancs, anglophones et francophones sont dans la même misère et où l’on voit dans la boxe un moyen de se sortir de sa condition sociale.

ENTRE TU ET VOUS de Gilles Groulx

Canada|1969|64 minutes| 16mm|noir et blanc

Ce long métrage de fiction est une chronique de la vie quotidienne, un portrait de la dépendance de l’individu à l’égard de la société de consommation, dans la mesure où elle réduit l’humain et le dégrade par ses structures mêmes, et qui doit, selon Gilles Groulx, être contestée et transformée. Tourné dans un contexte socio-économique datant de 1969, ce film ne nous offre point d’histoire avec épisodes et intrigue, mais une série de sept séquences retraçant la vie d’un couple et sa dissolution progressive dans un univers où la séduction joue sans cesse.

Né à Montréal en 1931, disparu à l’âge de 63 ans, Gilles Groulx laisse une œuvre esthétiquement forte et exigeante, politiquement engagée et subversive, mais toujours bien ancrée dans la réalité, c’est-à- dire proche des préoccupations et des aspirations des travailleurs, des gens ordinaires et du peuple. Au sein de l’Office National du Film canadien, ses films ont contribué à l’émergence du cinéma québécois.

En présence d’un intervenant (sous réserve).

20h au 108 Rue de Bourgogne – Orléans
Entrée Libre

LES CHEMINANTS – 10/04/18

 20h – Au 108

de Carole Contant

Soirée en présence de la réalisatrice

France|2016|48 minutes| super 8 vidéo|couleur- noir & blanc

Les Cheminants, sont des êtres en constante métamorphose, physique, culturelle, spirituelle, depuis qu’ils ont été «appelés» par la danse. La cinéaste Carole Contant a connu cet appel impérieux. Elle partage aujourd’hui cette expérience avec trois autres cheminants, trois danseurs chorégraphes, Yaïr Bar.

20h au 108 rue de Bourgogne – Orléans

Entrée Libre

CHRISTMAS + SALAMANCA 15/03/18

20h . Le 108

CHRISTMAS

d’Alexandra Kulak & Ruslan Fedotow

Russie | 2013 | 17 minutes | HD|noir et blanc

Une famille de pêcheurs géorgiens se prépare à fêter Noël.

SALAMANCA

d’ Alexandra Kulak & Ruslan Fedotow

Russie|2015|40 minutes| HD|noir et blanc

À Salamanca, le temps s’est figé il y a deux cents ans, quand les premiers Mennonites arrivèrent du Mexique à la recherche de leur terre promise. Ici, les jours, les mois et les années s’écoulent lente- ment. Tout est écrit à l’avance, les vies des habitants répètent inlassablement celles de leurs aïeuls et les trajectoires individuelles se dissolvent dans celle de la communauté. Un homme raconte son enfance, et revient sur la question qui a conditionné toute sa vie.

 

au 108 rue de Bourgogne – Orléans

Entrée Libre

RESTITUTION DE LA RÉSIDENCE DE GAËL LÉPINGLE – 24/02/18

SAMEDI 24 FÉVRIER 

17h30 . Théâtre des Longues Allées

En présence du réalisateur

90 minutes environ

Gaël Lépingle nous présentera des extraits de ses rushes et échangera avec le public sur la question: «filmer la banlieue», autour du court métrage de Maurice Pialat, L’Amour existe.

Gaël Lépingle a été accueilli en résidence de création à Cent Soleils début 2017 pour l’écriture de Seuls les pirates, un long métrage en cours de réalisation.

Le tournage de son film a été effectué en grande partie sur la commune de Saint-Jean-de-Braye.

Théâtre des Longues 
Allées Rue Mondésir - Avenue Louis-Joseph-Soulas 
Saint-Jean-de-Braye 
02 38 86 39 39 

Entrée Libre

LETTRE À LA PRISON – 15/02/18

de MARC  SCIALOM

JEUDI 15 FÉVRIER à 20h

Le 108

Soirée en présence du réalisateur

France|1969|70 minutes| 35 mm|noir & blanc

En 1970, un jeune Tunisien débarque pour la première fois de sa vie en France, où il est chargé par sa famille de porter secours à son frère aîné, accusé à tort d’un meurtre et emprisonné à Paris.

Il fait d’abord halte à Marseille. Là, il rencontre des Tunisiens étrangement différents de ceux qu’il croisait en Tunisie, des Français qui lui paraissent énigmatiques et une ambiance générale assez inquiétante à ses yeux pour le faire douter peu à peu de ce dont il était sûr, c’est-à-dire de l’innocence de son frère, de sa propre innocence, de sa propre intégrité mentale.

Réalisé en 1969, abandonné, oublié, puis retrouvé 40 ans plus tard, ce film est un témoin inégalé de l’histoire de l’immigration en France: un film de fiction ayant valeur de documentaire, réalisé par un émigré (exilé) entre Tunisie et France.

20h, au 108 rue de Bourgogne, Orléans

Entrée Libre

DÉCOUVREZ NOTRE PROGRAMMATION JUSQU’EN JUIN 2018 !

Après notre cycle de projections «Quand le cinéma s’arrête», il serait facile d’écrire qu’avec cette nouvelle programmation il repart – d’autant que, dans la recherche d’une fixité, il ne cessait d’être en mouvement et de traverser des frontières, géographiquement et formellement, avec quatre dromadaires ou sans.
En 2018, de nouveaux voyages, de nouveaux territoires, cinématographiques et humains. Parcourus il y a un demi- siècle ou aujourd’hui. Comment bouger, comment lutter, comment exister au milieu des autres, comment s’affirmer, comment (sur) vivre: les films que nous vous proposons aborderont ces questions, ainsi qu’une dernière ajoutant une dimension supplémentaire et essentielle à nos yeux: comment faire du cinéma.

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME EN PDF 

BLA CINIMA – 20/01/18

Samedi 20 Janvier à 20 h
au 108

Soirée en présence du réalisateur

Lamine AMMAR-KHODJA

France|2014| 82 minutes | HD |  couleur

Dans un pays où l’industrie cinématographique a participé à la construction du mythe de la nation, le cinéaste s’installe devant un cinéma rénové d’Alger. Il se mêle aux gens du quartier pour parler avec eux des films qu’il y voient. Attentif à ce qu’ils peuvent lui raconter de leur vécu, il se laisse très vite porter par les rencontres spontanées et les situations improvisées.

Le film dresse un portrait vivant de la ville et propose en filigrane une réflexion sur la place du cinéma en Algérie.

108, rue de Bourgogne – Orléans 
Entrée libre

QUAND LE CINÉMA S’ARRÊTE

Cycle de projections de films documentaires proposé par Cent Soleils  au 108 et au cinéma Les Carmes !

En ce mois de décembre, l’association Cent Soleils continue à défricher de nouveaux territoires de cinéma en proposant un cycle de projections consacré aux relations entre cinéma et photographie.

Ces relations questionnent la notion des origines, de la vitesse, de l’immobilité et des transformations que génèrent son usage et ses détournements dans un incessant va-et-vient.

 

Jeudi 7 décembre : Soirée d’ouverture avec AU COMMENCEMENT ETAIT LA PHOTOGRAPHIE

19h30 – Cinéma Les Carmes

Soirée présentée par Geneviève Guetemme, maître de conférences en arts plastiques (photographie et poésie contemporaine).

Durée du programme : 71 minutes

  • Une minute pour une image, Agnès Varda, France, 1982, 2×1 minute
  • Ulysse, Agnès Varda, France, 1983, 22 minutes
  • Les photos d’Alix, Jean Eustache, France, 19 minutes
  • Portrait, Sergueï Loznitsa, Russie, 2002, 28 minutes

 

Samedi 9 décembre : GUY GILLES CINEASTE PHOTOGRAPHE – CARTE BLANCHE A GAEL LEPINGLE

16h00 – Cinéma Les Carmes

Soirée animée par Gaël Lepingle auteur-réalisateur accueilli en résidence de création à Cent Soleils pour l’écriture de son prochain long-métrage de fiction.

Durée du programme : 109 minutes

  • Guy Gilles et le temps désaccordé, Gaël Lépingle, France, 2008, 57 minutes
  • La loterie de la vie, Guy Gilles, France, 1975, 52 minutes

 

Mardi 12 décembre : DE LA PHOTOGRAPHIE ET DU VOYAGE

20h00 –  le 108

En présence de Pierre Primetens auteur-réalisateur (sous réserve).

Durée du programme : 62 minutes

  • Un voyage au Portugal, pierre Primetens, France, 2000, 13 minutes
  • Si j’avais quatre Dromadaires, Chris Marker, France, 1967, 49 minutes

 

Jeudi 14 décembre : ON ARRETE TOUT ON REFLECHIT

20h00 – le 108

Soirée animée par Cent Soleils.

Durée du programme : 56 minutes

  • Adieu Rita, André S.Labarthe, France, 1987, 5 minutes
  • Histoire(s) du cinéma, « Toutes les histoires » (1A), Jean-Luc Godard, France, 1988, 51 minutes

 

Samedi 16 décembre : VERS L’IMMOBILE

17h30 –  le 108

En présence d’Éric Baudelaire (sous réserve)

Durée du programme :102 minutes

  • Also Known as jihadi, Éric Baudelaire, France, 2017, 102 minutes

 

INFOS PRATIQUES 

LIEUX DE PROJECTION

  • Le 108/ 108 rue de Bourgogne – 45000 Orléans
  • Cinéma Les Carmes/ 7, rue des Carmes – 45000 Orléans

TARIFS 

  • Entrée libre au 108
  • Sauf projections au cinéma Les Carmes, tarifs habituels et réduction adhérents Cent Soleils

DANS LA VILLE ROUGE

LE 29 NOVEMBRE 2017 A 20 H

A L’ AUDITORIUM DE LA MEDIATHEQUE D’ORLEANS


DANS LA VILLE ROUGE (JOURNAL DES BORDS DE LA NEVA )

Un film de Charlie Rojo

France, 2017, 90 mn.

Produit par L’image d’après et Nottetempo, coproduit par TV Tours

« Un homme retrouve une femme qu’il a connue à Saint-Pétersbourg. De quelle couleur sont les souvenirs ? Blancs comme l’oubli ? Ou bien rouges encore?
Au fil de leurs déambulations et de leurs rencontres dans l’ancienne Léningrad, le film dessine l’histoire d’une ville et interroge la fin – ou la persistance – du monde soviétique. »

> Une soirée organisée en partenariat avec Le nuage en pantalon et la Scène nationale d’Orléans dans le cadre de l’événement

 

 

SUR LES ONDES : entretien avec Delphine Chuillot et Christa Fromet (SEULS LES PIRATES)


Delphine Chuillot
et Christa Fromet, actrices de Seuls les pirates, le film de Gaël Lépingle, étaient les invitées du capitaine Romaric Jouan et ses flibustiers de GRAFFITI CINÉMA (RCF 45).

émission du 14/11/2017

SUR LES ONDES : entretien avec Gaël Lépingle et Nadejda Tilhou (SEULS LES PIRATES)


Gaël Lépingle
(réalisateur) et Nadejda Tilhou (productrice) étaient les invités de Romaric Jouan et ses chroniqueurs un peu fous de GRAFFITI CINÉMA (RCF 45) pour parler du film de Gaël Seuls les pirates, produit par Cent Soleils et Perspective Films, dans le cadre d’une résidence d’auteur.

émission du 07/11/2017

Mois du doc / Cent Soleils invite le collectif Les scotcheuses

MARDI 14 NOVEMBRE À 20H > LE 108 – MAISON BOURGOGNE
en présence de deux membres du collectif

Les scotcheuses est un collectif de cinéma artisanal. Il doit son nom aux petits objets mécaniques qui servent à couper et scotcher la pellicule pour le montage d’un film. Partir et voyager. Utiliser la caméra super-8. Inventer un cinéma horizontal, joyeux et partagé. Filmer en one shot. Développer et monter le film sur place pour répondre collectivement aux failles d’un monde qui vacille.

Pour Les Scotcheuses, chaque rencontre, chaque lutte est comme une petite allumette pour ne plus fermer l’objectif. Et poser le regard aux endroits de lutte et de vie.

ANOMALIES
2015 – France – 20 min – Couleur – Super-8
Ciné-tract tourné, développé et monté dans les causses du Tarn avec des amis éleveurs de brebis en lutte contre les contraintes et les contrôles imposés sur leur troupeau et leur ferme.

SÈME TON WESTERN
2015 – France – 25 min – Couleur – Super-8
Un western post-apolitique en super 8 : une barricade animée qui se transforme en lieu de vie et de fête, une chevauchée fantastique à vélo, un défilé kolkhozien de tracteurs, des semeuses à la volée, des courses poursuites, des effets pyrotechniques, les jeux de jambes extraordinaires de Calamity Dié sur les chicanes de la D 281, des streumons, des keutrus et des tritons crêtés à l’orée du bois…

Projection au 108 rue de Bourgogne, 45000 Orléans
Entrée gratuite (participation libre)

D'AUTRES IMAGES DE CINEMA