Archives de catégorie : Evénement

Je vous aimais…Trois Romances de Victor Kossakovski 13 novembre 20h00 au 108

Dans le cadre de sa participation à la 19ème édition du Mois du film documentaire, Cent Soleils est heureuse de vous inviter à la projection du film de Victor Kossakovski « Je vous aimais…Trois Romances » qui aura lieu le 13 novembre à 20h00 en salle C11 du 108 rue de Bourgogne à Orléans.

Pavel Kogan et Lialia Stanukinas ont donné autrefois à Saint-Pétersbourg des cours de réalisation à Victor Kossakovski, puis le couple a émigré en Israël. Pavel, très malade, nécessite des soins permanents que Lialia lui prodigue avec amour.

Sergueï et Natacha ont à peine 20 ans et veulent se marier.Leurs familles prennent tout en main. A travers ce repas de noces faussement joyeux,un désenchantement se dégage qui étouffe déjà cet amour naissant.

Au jardin d’enfants: Katia aime Sacha. Mais Sacha aime aussi Arina, Macha, Ksioucha… Après une brève idylle, il rejette l’amour de Katia.Victor Kossakovski filme l’immense chagrin de Katia.

Je vous aimais…Trois Romances
Victor Kossakovsky, Russie,102 minutes,2000, VOSTF

MOISDUDOCUMENTAIRE-6P-2018-OK-VF(1)
Cent Soleils
Lieu de projection:
Le 108
108, rue de Bourgogne
45000 Orléans

Participation Libre

Je vous aimais…Trois Romances de Victor Kossakovski 13 novembre 20h00 au 108

Dans le cadre de sa participation à la 19ème édition du Mois du film documentaire, Cent Soleils est heureuse de vous inviter à la projection du film de Victor Kossakovski « Je vous aimais…Trois Romances » qui aura lieu le 13 novembre à 20h00 en salle C11 du 108 rue de Bourgogne à Orléans.

Pavel Kogan et Lialia Stanukinas ont donné autrefois à Saint-Pétersbourg des cours de réalisation à Victor Kossakovski, puis le couple a émigré en Israël. Pavel, très malade, nécessite des soins permanents que Lialia lui prodigue avec amour.

Sergueï et Natacha ont à peine 20 ans et veulent se marier.Leurs familles prennent tout en main. A travers ce repas de noces faussement joyeux,un désenchantement se dégage qui étouffe déjà cet amour naissant.

Au jardin d’enfants: Katia aime Sacha. Mais Sacha aime aussi Arina, Macha, Ksioucha… Après une brève idylle, il rejette l’amour de Katia.Victor Kossakovski filme l’immense chagrin de Katia.

Je vous aimais…Trois Romances
Victor Kossakovsky, Russie,102 minutes,2000, VOSTF

MOISDUDOCUMENTAIRE-6P-2018-OK-VF(1)
Cent Soleils
Lieu de projection:
Le 108
108, rue de Bourgogne
45000 Orléans

Participation Libre

SOIRÉE CINÉ-CONCERT VENDREDI 08/06/18

A PARTIR DE 19h au 108 !

en partenariat avec DÉFI

1#  LE BEFORE DE DÉFI

19h / 21h

=> Concert / programmation en cours …

2# TOUKI-BOUKI

De Djibril Diop Mambety

22h /   ∼ 23h30 :

Sénégal | 1973 | 110 minutes | 16 mm | couleur

Il y a du Pierrot le fou dans ce film du Sénégalais Djibril Diop Mambety du rouge sang du bleu mer. De l’allégresse, du rythme… et une moto à cornes, celle du héros, Mory, qui voit son troupeau décimé à l’abattoir. Avec sa Triumph Bonneville ainsi décorée, il parcourt Dakar et sa région. La rage au cœur. Les yeux fixés sur « L’Ancerville », paque- bot blanc en partance pour la France et sur Anta, sa bien-aimée. Tous les deux rêvent de Dakar-Paris, aventures autrement plus folles que le Paris-Dakar. Mais ce n’est pas dans le sable qu’ils s’enliseront mais dans leurs rêves.

3# DJ-SET

23h30

La Classe Internationale (groove planétaire)

Restauration et buvette sur place.

ENTRÉE par la Rue des Ormes Saint-Victor

GOLDEN GLOVES + ENTRE TU & VOUS – 17/05/18

GLODEN GLOVES de Gilles Groulx

Canada|1961|27 minutes| 16mm|noir et blanc

Plus qu’un film sur la boxe, ce court métrage de Gilles Groulx est une peinture d’un milieu social. Un milieu où Noirs, Blancs, anglophones et francophones sont dans la même misère et où l’on voit dans la boxe un moyen de se sortir de sa condition sociale.

ENTRE TU ET VOUS de Gilles Groulx

Canada|1969|64 minutes| 16mm|noir et blanc

Ce long métrage de fiction est une chronique de la vie quotidienne, un portrait de la dépendance de l’individu à l’égard de la société de consommation, dans la mesure où elle réduit l’humain et le dégrade par ses structures mêmes, et qui doit, selon Gilles Groulx, être contestée et transformée. Tourné dans un contexte socio-économique datant de 1969, ce film ne nous offre point d’histoire avec épisodes et intrigue, mais une série de sept séquences retraçant la vie d’un couple et sa dissolution progressive dans un univers où la séduction joue sans cesse.

Né à Montréal en 1931, disparu à l’âge de 63 ans, Gilles Groulx laisse une œuvre esthétiquement forte et exigeante, politiquement engagée et subversive, mais toujours bien ancrée dans la réalité, c’est-à- dire proche des préoccupations et des aspirations des travailleurs, des gens ordinaires et du peuple. Au sein de l’Office National du Film canadien, ses films ont contribué à l’émergence du cinéma québécois.

En présence d’un intervenant (sous réserve).

20h au 108 Rue de Bourgogne – Orléans
Entrée Libre

RESTITUTION DE LA RÉSIDENCE DE GAËL LÉPINGLE – 24/02/18

SAMEDI 24 FÉVRIER 

17h30 . Théâtre des Longues Allées

En présence du réalisateur

90 minutes environ

Gaël Lépingle nous présentera des extraits de ses rushes et échangera avec le public sur la question: «filmer la banlieue», autour du court métrage de Maurice Pialat, L’Amour existe.

Gaël Lépingle a été accueilli en résidence de création à Cent Soleils début 2017 pour l’écriture de Seuls les pirates, un long métrage en cours de réalisation.

Le tournage de son film a été effectué en grande partie sur la commune de Saint-Jean-de-Braye.

Théâtre des Longues 
Allées Rue Mondésir - Avenue Louis-Joseph-Soulas 
Saint-Jean-de-Braye 
02 38 86 39 39 

Entrée Libre

LETTRE À LA PRISON – 15/02/18

de MARC  SCIALOM

JEUDI 15 FÉVRIER à 20h

Le 108

Soirée en présence du réalisateur

France|1969|70 minutes| 35 mm|noir & blanc

En 1970, un jeune Tunisien débarque pour la première fois de sa vie en France, où il est chargé par sa famille de porter secours à son frère aîné, accusé à tort d’un meurtre et emprisonné à Paris.

Il fait d’abord halte à Marseille. Là, il rencontre des Tunisiens étrangement différents de ceux qu’il croisait en Tunisie, des Français qui lui paraissent énigmatiques et une ambiance générale assez inquiétante à ses yeux pour le faire douter peu à peu de ce dont il était sûr, c’est-à-dire de l’innocence de son frère, de sa propre innocence, de sa propre intégrité mentale.

Réalisé en 1969, abandonné, oublié, puis retrouvé 40 ans plus tard, ce film est un témoin inégalé de l’histoire de l’immigration en France: un film de fiction ayant valeur de documentaire, réalisé par un émigré (exilé) entre Tunisie et France.

20h, au 108 rue de Bourgogne, Orléans

Entrée Libre

DÉCOUVREZ NOTRE PROGRAMMATION JUSQU’EN JUIN 2018 !

Après notre cycle de projections «Quand le cinéma s’arrête», il serait facile d’écrire qu’avec cette nouvelle programmation il repart – d’autant que, dans la recherche d’une fixité, il ne cessait d’être en mouvement et de traverser des frontières, géographiquement et formellement, avec quatre dromadaires ou sans.
En 2018, de nouveaux voyages, de nouveaux territoires, cinématographiques et humains. Parcourus il y a un demi- siècle ou aujourd’hui. Comment bouger, comment lutter, comment exister au milieu des autres, comment s’affirmer, comment (sur) vivre: les films que nous vous proposons aborderont ces questions, ainsi qu’une dernière ajoutant une dimension supplémentaire et essentielle à nos yeux: comment faire du cinéma.

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME EN PDF 

BLA CINIMA – 20/01/18

Samedi 20 Janvier à 20 h
au 108

Soirée en présence du réalisateur

Lamine AMMAR-KHODJA

France|2014| 82 minutes | HD |  couleur

Dans un pays où l’industrie cinématographique a participé à la construction du mythe de la nation, le cinéaste s’installe devant un cinéma rénové d’Alger. Il se mêle aux gens du quartier pour parler avec eux des films qu’il y voient. Attentif à ce qu’ils peuvent lui raconter de leur vécu, il se laisse très vite porter par les rencontres spontanées et les situations improvisées.

Le film dresse un portrait vivant de la ville et propose en filigrane une réflexion sur la place du cinéma en Algérie.

108, rue de Bourgogne – Orléans 
Entrée libre

QUAND LE CINÉMA S’ARRÊTE

Cycle de projections de films documentaires proposé par Cent Soleils  au 108 et au cinéma Les Carmes !

En ce mois de décembre, l’association Cent Soleils continue à défricher de nouveaux territoires de cinéma en proposant un cycle de projections consacré aux relations entre cinéma et photographie.

Ces relations questionnent la notion des origines, de la vitesse, de l’immobilité et des transformations que génèrent son usage et ses détournements dans un incessant va-et-vient.

 

Jeudi 7 décembre : Soirée d’ouverture avec AU COMMENCEMENT ETAIT LA PHOTOGRAPHIE

19h30 – Cinéma Les Carmes

Soirée présentée par Geneviève Guetemme, maître de conférences en arts plastiques (photographie et poésie contemporaine).

Durée du programme : 71 minutes

  • Une minute pour une image, Agnès Varda, France, 1982, 2×1 minute
  • Ulysse, Agnès Varda, France, 1983, 22 minutes
  • Les photos d’Alix, Jean Eustache, France, 19 minutes
  • Portrait, Sergueï Loznitsa, Russie, 2002, 28 minutes

 

Samedi 9 décembre : GUY GILLES CINEASTE PHOTOGRAPHE – CARTE BLANCHE A GAEL LEPINGLE

16h00 – Cinéma Les Carmes

Soirée animée par Gaël Lepingle auteur-réalisateur accueilli en résidence de création à Cent Soleils pour l’écriture de son prochain long-métrage de fiction.

Durée du programme : 109 minutes

  • Guy Gilles et le temps désaccordé, Gaël Lépingle, France, 2008, 57 minutes
  • La loterie de la vie, Guy Gilles, France, 1975, 52 minutes

 

Mardi 12 décembre : DE LA PHOTOGRAPHIE ET DU VOYAGE

20h00 –  le 108

En présence de Pierre Primetens auteur-réalisateur (sous réserve).

Durée du programme : 62 minutes

  • Un voyage au Portugal, pierre Primetens, France, 2000, 13 minutes
  • Si j’avais quatre Dromadaires, Chris Marker, France, 1967, 49 minutes

 

Jeudi 14 décembre : ON ARRETE TOUT ON REFLECHIT

20h00 – le 108

Soirée animée par Cent Soleils.

Durée du programme : 56 minutes

  • Adieu Rita, André S.Labarthe, France, 1987, 5 minutes
  • Histoire(s) du cinéma, « Toutes les histoires » (1A), Jean-Luc Godard, France, 1988, 51 minutes

 

Samedi 16 décembre : VERS L’IMMOBILE

17h30 –  le 108

En présence d’Éric Baudelaire (sous réserve)

Durée du programme :102 minutes

  • Also Known as jihadi, Éric Baudelaire, France, 2017, 102 minutes

 

INFOS PRATIQUES 

LIEUX DE PROJECTION

  • Le 108/ 108 rue de Bourgogne – 45000 Orléans
  • Cinéma Les Carmes/ 7, rue des Carmes – 45000 Orléans

TARIFS 

  • Entrée libre au 108
  • Sauf projections au cinéma Les Carmes, tarifs habituels et réduction adhérents Cent Soleils

THE IMMIGRANT : CONCERTS & CINE-CONCERT LE 16 JUIN

Cent Soleils, Défi et Mémoires Plurielles vous proposent une soirée de concerts et un ciné-concert en plein air, le vendredi 16 juin à partir de 19h, place Saint-Aignan.

19 h : SLAM avec les jeunes de l’atelier Slam du Collège Jean Rostand à Orléans, dirigé par Ange Minkala.
Créations musicales de Raphaêl Louisy-Louis (DEFI)

20 h : Concert du duo SADYA
Depuis 2011, Sadou et Yacine font route ensemble en tant que duo acoustique, alliant poésie et empreintes de slam, reggae, hip hop et de musique afro au beau milieu de la symbiose cajon-guitare-voix.
​Tout public.

 

À la tombée de la nuit… CINE-CONCERT

 The Immigrant, de Charlie Chaplin.

Noir et blanc, 25 minutes, 1917.
Des immigrants sont entassés sur le pont d’un bateau, en partance vers le Nouveau Monde. Parmi eux, Charlot et Edna, qui voyage avec sa mère souffrante…Composition originale et interprétation live
Fred Ferrand et Sacha Gillard
Deux musiciens bien connus de la scène orléanaise, Fred Ferrand et Sacha Gillard, revisitent un classique du cinéma muet avec leurs instruments fétiches : l’accordéon chromatique et la clarinette.
Place Saint-Aignan. L’entrée est gratuite. Restauration et buvette sur place (prix modiques !).

Soirée organisée dans le cadre l’exposition HISTOIRES DE MIGRATIONS, du 24 mars au 9 juillet 2017 (programme ici)

Avec le soutien de la Mairie d’Orléans.

Cent Soleils est soutenue sur son projet de diffusion par la DRAC Centre Val-de-Loire, la Région Centre Val-de-Loire et la Mairie d’Orléans.

Un autre jour en France / Projection le 3 juin 2017

UN AUTRE JOUR EN FRANCE : PROJECTION LE 3 JUIN 2017, 18h30 – Le 108-Maison de Bourgogne, Orléans

Synopsis
Alors que le champ médiatique est occupé par la campagne présidentielle, douze réalisateurs réduisent l’échelle et parcourent une autre France. Ces situations nous racontent comment on fait avec ce monde, ce qu’on fabrique et ce qu’on bricole, nos résistances et nos espoirs au moment de tous les promesses, la période pré-électorale.

Un film collectif (97 min.) composé de onze courts-métrages et de scénettes animées, réalisé par Félix Blondel, Emmanuel Chicon, Vianney Lambert, Franck Lecardonnel, Caroline Le Roy, Cédric Michel, Anne Moltrecht, Mohamed Ouzine, Yvan Petit, Vincent Reignier, Jean Riant, Charlie Rojo, Shih-han Shaw, Nadejda Tilhou, Franck Wolff.

Une coproduction Cent Soleils – Sans Canal Fixe – Bip TV, avec le soutien de Ciclic, la participation du CNC et des contributeurs Ulule.
fiction de gauche-redef

La séance sera suivie d’un moment de discussion autour des films et d’un pot. Participation libre.
La projection est organisée en partenariat avec Le 108.

Un autre jour en France / Projection

fiction de gauche-redef

UN AUTRE JOUR EN FRANCE : PROJECTION LE 6 MAI 2017, 18h – Cinéma Les Carmes, Orléans

Synopsis
Alors que le champ médiatique est occupé par la campagne présidentielle, douze réalisateurs réduisent l’échelle et parcourent une autre France. Ces situations nous racontent comment on fait avec ce monde, ce qu’on fabrique et ce qu’on bricole, nos résistances et nos espoirs au moment de tous les promesses, la période pré-électorale.

Un film collectif (97 min.) composé de onze courts-métrages et de scénettes animées, réalisé par Félix Blondel, Emmanuel Chicon, Vianney Lambert, Franck Lecardonnel, Caroline Le Roy, Cédric Michel, Anne Moltrecht, Mohamed Ouzine, Yvan Petit, Vincent Reignier, Jean Riant, Charlie Rojo, Shih-han Shaw, Nadejda Tilhou, Franck Wolff.

Une coproduction Cent Soleils – Sans Canal Fixe – Bip TV, avec le soutien de Ciclic, la participation du CNC et des contributeurs Ulule.
En présence des auteurs.
La séance sera suivie d’un pot dans l’espace Délicat’&Scène du cinéma.

Les billets seront en vente aux tarifs habituels du cinéma dès le mercredi 3 mai.

Les Carmes :
7 rue des Carmes, Orléans
Tél. : 02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
La projection est organisée en partenariat avec Ciclic et Les Carmes.

 

The Gladiators

Samedi 11 février// 19 h15/ Le 108

Pour son premier événement de 2017, Cent Soleils s’associe une nouvelle fois au Festival Les Médiatiques d’Orléans. Cette année, pour la soirée de clôture de cette 6e édition,  nous avons choisi de proposer un film qui a connu une diffusion restreinte sur les écrans, dans le cadre de la thématique du festival « Médias, émotion et violences politiques : quels défis pour les sociétés contemporaines ? »

★ THE GLADIATORS
1969, 85 min
Suède

the-gladiatorsLes plus grandes puissances internationales, alignées et non-alignées, craignant la possibilité d’une nouvelle guerre mondiale, décident de l’empêcher en canalisant les pulsions agressives de l’homme. Elles forment une Commission Internationale qui s’emploie à organiser des combats entre des soldats de différents pays. Ces compétitions, qui peuvent aller jusqu’à la mort, sont appelées Jeux de la Paix – elles sont sponsorisées et retransmises par satellite dans le monde entier. Le film se concentre sur le Jeu 256, qui se déroule dans le Centre International des Jeux de la Paix près de Stockholm, sous le contrôle d’un puissant ordinateur. Les arbitres décident d’éliminer un homme et une femme appartenant à des équipes opposées mais qui tentent de s’approcher, considérant qu’ils mettent ainsi en danger la stabilité du système.

★ Peter Watkins
Peter Watkins

Pacifiste affirmé, Peter Watkins fait de la guerre son sujet de prédilection pour mieux en souligner les absurdités.

Autre cible privilégiée de Peter Watkins : l’hégémonie des mass-médias. Avec « Privilège » en 1966, il fabrique une allégorie virulente sur la manière dont les médias et l’establishment britanniques concourent à détourner l’énergie politique de la jeunesse. La nécessité de construire un discours critique sur les médias devient alors son cheval de bataille : durant ses années de nomadisme, à partir de 1968, il enchaînera conférences et séminaires sur l’unilatéralisme des médias de masse – ce qu’il appelle la « monoforme ».

★ Filmographie sélective

1956 : The web
1964 : La bataille de Colluden (Culloden)
1965 : La bombe (The War Game)
1969 : Les gladiateurs (Gladiatorerna / Gladiators)
1971 : Punishment park
1987 : Resan (The journey)
1994 : Fritänkaren
2000 : La commune (Paris, 1871)

★ Entrée : Participation libre au 108 rue de Bourgogne à Orléans.
Buvette sur place.
Programme de la soirée :


> 17h-19h / Emission radiophonique Bondy Blog Café x Radio Campus Orléans
> 19h15-21h30 / Projection du film The Gladiators de Peter Watkins x Cent Soleils
> 21h30-00h00 / Mix spécial Les Médiatiques x Radio Campus Orléans

Merci au 108 !

Merci à nos partenaires : DRAC Centre, Région Centre-Val de Loire et la Ville d’Orléans.

 

Sortie du DVD « Portraits Carmen »

Cent Soleils et La Fabrique Opéra Val-de-Loire ont le plaisir de vous annoncer la sortie de Portraits Carmen en DVD et Vidéo en Poche le 18 octobre prochain.

Portrait d’une jeunesse à l’orée du monde de l’entreprise, le film donne la parole à six jeunes menuisiers et couturières qui ont participé en 2015 à la création de l’opéra Carmen, produit par La Fabrique Opéra Val-de-Loire.

Un film réalisé par Vianney Lambert et Vincent Reignier, tous deux membres de Cent Soleils, et produit par notre association avec Bip-TV, et le soutien de Ciclic, du CNC, du ministère du Travail et de la Mairie d’Orléans !

EN DVD :

Le DVD de Portraits Carmen sera en vente à Orléans dans les lieux suivants : les Temps Modernes, La Librairie Nouvelle d’Orléans, Chantelivre, la FNAC, l’Espace Culturel Leclerc Olivet, et les Becs à vin !

Le film sera également en vente sur la Boutique en ligne de La Fabrique Opéra Val-de-Loire. Il est disponible au catalogue d’Arcadès.

Prix TTC : 15 euros
Tarif spécial adhérents : 10 euros !

Pour commander le DVD : télécharger le Bon de commande
ou envoyer un mail à centsoleils.diffusion@yahoo.fr

EN VIDEO EN POCHE :

Vidéo en Poche, c’est un dispositif de vente d’un film sous forme de fichier numérique, dans votre cinéma. Le cinéma Les Carmes font partie du réseau Vidéo en Poche.

Vous allez au cinéma muni d’une clé USB ou d’une carte mémoire et pour la modique somme de 5 euros, vous repartez avec Portraits Carmen dans un format qui présente la même qualité qu’un DVD.
http://www.videoenpoche.info/

Ciné – Concert le jeudi 16 juin au 108

Jeudi 16 juin 2016 // 19h / Le 108

Présenté par Cent Soleils et  DEFI

Venez célébrer l’arrivée de l’été en images et en musique !

 Première partie ◆

ORIJAZZ / jazz fusion
VICTOR JORGE / chanson « antitordante »

//

 Deuxième partie

INTRUDERS / cine live performance,
coproduit par Bandits Mages et Ciclic

A-li-ce (video, vjing) et Swub (création sonore) viendront présenter INTRUDERS, une performance audiovisuelle unique, créée à partir de milliers de films amateurs provenants du fonds d’archives de Ciclic.

Ces portraits, ces scènes de vie anonymes, tournées à partir des années 1920 résonnent dans nos vies d’aujourd’hui, comme une conversation dansée avec nos propres fantômes, une proposition de voyage à travers notre propre mé
moire, au plus proche de notre intimité.

//Entrée Gratuite / Buvette et restauration sur place

◆ Merci à nos partenaires ◆

Région Centre-Val de Loire / DRAC Centre-Val de Loire / Mairie d’Orléans / ABCD / CICLIC / Culture O Centre / DEFI / Labomedia / Ville de Saran

Samir dans la poussière

Mardi 26 avril 2016 // 20h au 108

En présence du réalisateur

Pour clore le mois d’avril, on vous propose de découvrir le dernier film documentaire de Mohamed Ouzine – membre fondateur de Cent Soleils – produit par la société tourangelle L’image d’après.

Le film a  reçu le Prix du jury du Moyen métrage le plus innovant du festival Visions du Réel 2016 !

SAMIR DANS LA POUSSIERE
2015, 59 min.
France, Algérie, Qatar

Dans une région montagneuse et aride, Samir vit de la contrebande de pétrole. Il transporte la marchandise à dos de mulet de son village algérien à la frontière marocaine. Filmé par son oncle, Samir dévoile peu à peu ses aspirations, son désir d’une vie différente.
Dans le portrait de Samir, se reflète en négatif celui du réalisateur Mohamed Ouzine : à la fascination de la caméra pour les paysages répond l’incompréhension de Samir, qui n’y voit que sable et rochers.

Mohamed Ouzine est arrivé au cinéma par la photographie. Il a consacré ses premiers films à des « sujets » sociologiques : le quotidien carcéral et la relation entre trois femmes incarcérées en maison d’arrêt et leurs enfants dans « UNE HEURE SEULEMENT » (coréalisé avec Vianney Lambert) puis il filme une communauté évangélique tsigane qui part sur les routes de France en quête de Dieu, et de terrains d’accueil dans « CARAVANE » (2003 Alter ego Production). C’est ensuite le questionnement sur ses origines qui le rattrape et qu’il interroge notamment dans l’écriture d’un scénario de fiction, « LA GUERRE DE TARIK », avant de réaliser « SAMIR DANS LA POUSSIÈRE ».

« J’ai toujours aimé les contrebandiers parce qu’ils se jouent des frontières. Mais j’ai vite compris que celui qui se reposait dans l’obscurité de cette chambre au milieu de la nuit, après une longue journée de travail, ne saurait que faire des états d’âme, même bienveillants, qu’il m’inspire à moi, son oncle, un « migré » venu filmer cette terre que lui et sa monture détestent par dessus tout. » Mohamed Ouzine

Entrée : Participation libre au 108 rue de Bourgogne à Orléans.
Buvette sur place.

Merci au 108.

Merci à nos partenaires : DRAC Centre, Région Centre-Val de Loire et la Ville d’Orléans.