Pour l’année 2022, de belles choses ont été imaginées pour le cinéma documentaire à Orléans : des projections fortes, des échanges passionnants, des rencontres nombreuses… Elles prennent forme les unes après les autres, et nous sommes heureux de les voir devenir réalité. Le collectif de programmation présente à la suite ce qui se dessine pour cette 2022.

2022, année totale ?

Nous avions imaginé des moments avec le public. Enfin, ils se réalisent.

Nous pouvons organiser les événements prévus pour l’an passé et en imaginer de nouveaux… Et ce en partageant un seul et unique grand écran. Les projections de Cent Soleils reprennent au 108 – Maison Bourgogne et en divers lieux à Orléans et aux alentours, à l’abri d’une grange ou sous le ciel étoilé d’une guinguette. Nous consolidons les liens tissés avec différents partenaires, qui donnent lieu à des rendez-vous désormais réguliers.

Certaines séances seront précédées de la projection de films d’ateliers Cent Soleils.

Notre souhait est d’accompagner les spectateurs dans la découverte de chaque film et de partager un moment fort avec ceux qui l’ont fait, contribué à faire ou à faire connaître. Pour encore mieux s’en imprégner, donner du sens à l’image, s’en souvenir, les réalisateurs, les producteurs ou historiens du cinéma répondent présents.

Cette année nous vous proposons de “changer le monde” en cinq films et ensuite de faire passer “le son à l’image” en quatre mouvements.

Faire du vélo en Lettonie, assister à un match de foot en Corse, participer aux luttes féministes à Lip Besançon dans les années 70, se glisser dans la peau d’un élève de la banlieue de Rome, fuire la sécheresse aux États-Unis à la fin des années 30, se retrouver dans la campagne du Pays de Caux… Connaissant le festin qui s’annonce, nous nous réjouissons d’avance de le partager avec vous.

De janvier à juin….

-Le 8 mars, nous avons organisé une soirée autour du thème « Éclore même parmi les ronces« , où vous avez pu voir deux films. Vous avez pu découvrir le court métrage de Jean-Pierre Gallèpe A force on s’habitue. Puis, la soirée s’est poursuivi avec le visionnage du long-métrage L’époque de Matthieu Bareyre. Ces deux films témoignent de la jeunesse au seuil de la vie d’adulte, et de sa souffrance.

-Le 19 avril, la soirée était organisée autour de la filmographie de la réalisatrice Carole Roussopoulos. Pour accompagner la projection, la cinéaste était présente. Le collectif de programmation vous proposait alors deux films : Delphine et Carole, Insoumuses, et Christiane et Monique.

-Le 30 avril, Cent Soleils a quitté la salle C11 pour se rendre à la ferme d’Abbonville à Tivernon. La soirée Une partie de campagne était l’occasion de présenter deux films : The land de Flaherty et L’avenir le dira de Pierre Creton.

-Le 22 mai, en après-midi, l’équipe de programmation a invité Federico Rossin pour accompagner la projection Un dimanche à l’école. C’était l’occasion de présenter le film Journal d’un maître d’école de Vittorio de Seta.

… et de septembre à décembre.

Après la pause estivale, notre programmation reprend. Nous nous sommes intéressés à plusieurs films qui travaillent et questionnent notamment la matière sonore avec originalité. Certaines projections auront lieu en C11, d’autres à la médiathèque, et également à Olivet.

Septembre, le Son à l’Image

Le mois de septembre se consacre au « son à l’image ». Ici, plusieurs manière de mettre à l’honneur le son dans un film documentaire, certains proposent un montage sonore fort qui participe au récit, d’autres un traitement de la musique, avec une passion de l’écoute, et du travail de répétition. Vous retrouverez du classique (avec Jacques Tati), mais également du cinéma contemporain.

Mardi 6 septembre, deux films seront à l’affiche. Sur la piste de Rubiks de Laila Pakalnina d’une part. Forza Bastia de Jacques Tati et Sophie Tatischeff de l’autre. (C11 ou plein dans la cour au 108 rue de Bourgogne)

Mardi 13 septembre, nous vous invitons à venir découvrir Living with imperfections d’Antoine Polin, en présence du réalisateur. (en C11 au 108 rue de Bourgogne)

Mardi 20 septembre, nous aurons le plaisir de vous présenter Forbach Swing de Marie Dumora. (en C11 au 108 rue de Bourgogne)

Octobre: Cent Soleils à Olivet

Après cela, nous vous donnerons ensuite rendez-vous en octobre à Olivet à l’occasion du festival « A toute vapeur » ! Durant le festival nous projetterons Midnight Travelers de Hassan Fazili. Ce film relate la fuite du réalisateur et de sa famille de l’Afghanistan vers l’Europe.

Projection prévue le mercredi 19 octobre, à 20h30 au petit théâtre du Poutyl, informations supplémentaires ici.

Novembre : Le mois du doc !

Nous nous retrouverons alors pour une nouvelle édition du Mois du Film Documentaire ! Un festival, sur tout le territoire français, qui met à l’honneur le film documentaire dans toute sa diversité. Plusieurs projections sont organisées à Orléans, le programme est à paraitre sous peu. Cette année, le thème choisi avec les partenaires Orléanais est le Son à l’Image, ce qui permet de poursuivre notre dynamique de programmation du mois de septembre.

-Le 15 novembre, vous pourrez assister à une projection de Touch the Sound de Thomas Riedelsheimer.

De notre côté nous proposons dans ce cadre, Dans les bois de Mindaugas Survila ainsi que deux documentaires sonores de Felix Blum Amazônia.

Décembre : carte blanche aux auteurs

Et quand l’hiver sera venu, nous vous inviterons pour la dernière soirée de 2022. Le 7 décembre, les auteurs de Cent Soleils auront carte blanche. L’occasion idéale de découvrir Hors de soi de Lionel Retornaz.